« Five », une comédie irrésistible à voir au cinéma

five-photo-film-953833

Sortie le 30 mars dernier, « Five » est une comédie française réalisée et interprétée par Igor Gotesman. Celui-ci signe son premier long-métrage et réussit à charmer les spectateurs grâce à un scénario bien ficelé, des répliques drôles et une bonne humeur qui traverse l’écran du cinéma.

L’histoire est celle d’une bande de cinq potes qui se promettent, en CP, de faire une colocation un jour. Quand Samuel, interprété par Pierre Niney (César du meilleur acteur pour « Yves Saint Laurent » en 2015), propose de payer la moitié du loyer d’un magnifique appartement parisien, tout le monde accepte d’emménager. L’ami va très vite se retrouver à court d’argent et décide de vendre de l’herbe…

Cette comédie irrésistible rassemble un bon casting aux acteurs naturels et charismatiques. Elle parvient à faire rire franchement, et ce durant une heure quarante. Le caractère des personnages est bien pensé pour que chacun ait une personnalité unique, à la fois attachante et énervante, qui fait toute la magie de l’amitié entre ces cinq potes. Certes, quelques clichés sont bien là mais chaque spectateur peut se retrouver dans l’un des personnages ou reconnaître un ami. Pierre Niney et François Civil se complètent et font un excellent duo à l’écran. La scène où ils sont drogués restent l’une des plus drôles qu’ils aient pu tourner ensemble tant leur jeu est excellent. L’authenticité de l’amitié entre les personnages s’est construite en dehors des plateaux de cinéma. Pierre Niney, Igor Gotesman et François Civil se connaissent depuis six ans et sont de bons amis. Faire croire à cette amitié a été un véritable défi pour Pierre Niney qu’il a su brillamment relevé. Les personnages secondaires rendent le film vivant et attractif et permettent la crédibilité des personnages principaux.

Les gags s’enchaînent à un bon rythme sans que le spectateur ne se lasse et il attend au tournant la prochaine mésaventure. Les sketchs pipi-caca ne sont même pas lourdingues. Ils sont simplement un bon filon pour rebondir sur une autre péripétie cocasse. Les dialogues plus vrais que natures et légèrement trash rendent le long-métrage agréable à regarder. Les plans sont assez simples et collent avec les situations excessives mais hilarantes de certaines scènes. Certes, quelques moments sont prévisibles ou légèrement cul-cul mais l’ensemble du long-métrage est convainquant et sympathique. La conclusion du film qui est une belle leçon sur l’amitié n’est pas des plus originales mais a le mérite de nous arracher un sourire.

Lilas-Apollonia Fournier

Rendez-vous sur Hellocoton !