Photographie : Des miroirs qui subliment le monde

Crédits photo : Mirror 18, 2017 © Murray Fredericks

Crédits photo : Mirror 18, 2017 © Murray Fredericks

Surréalistes mais sublimes, les photographies de Murray Fredericks jouent avec la subtilité des miroirs. Il a capturé le lac Eyre pour créer sa série « Vanity ». Le spectateur ne peut être que charmé par les dégradés lumineux et ce cadre hors norme.

Le photographe australien a pour coutume de photographier les eaux salines du Lac Eyre depuis 2003. Étendu sur une surface de 9 300 kilomètres carrés, c’est le plus grand lac d’Océanie. Il s’est rendu plus d’une vingtaine de fois auprès de ce lac pour recréer la beauté vaste et infinie du paysage.

Pour créer ce spectacle charmant, le photographe a placé deux énormes miroirs, en regard l’un de l’autre, au milieu du paysage. Il a ensuite enregistré ce décor sublime et ses reflets à différentes heures de la journée. Selon la lumière, le lieu ne semble plus le même.

Le travail de Murray Fredericks est à contempler à la galerie londonienne Hamiltons Gallery jusqu’au 14 juin prochain. La galerie a, par ailleurs, plusieurs fois exposé les photographies de l’Australien. Si vous n’avez pas la possibilité de vous y rendre, vous pouvez toujours regarder  cette jolie vidéo de la série « Vanity ».

Rendez-vous sur Hellocoton !